500 ans : une erreur historique

Publié le par Sains-patrimoine

Avril11Au dessus de l’ange qui accueille les fidèles dans l’église de Sains, l’écriteau rappelle la date de consécration de l’édifice : 11 avril 1511.

 

Etabli à partir d’un texte latin d’époque, repris par les archivistes sur tous les écrits, cet épitaphe est désormais remis en cause.

 

 

Alors que l’on se rapproche du 500ème anniversaire, une version plus vraisemblable modifie les circonstances et la date qu’il faut retenir pour cet événement.

 

En effet, en 1511, les chrétiens fêtant Pâques le dimanche 20 avril,  le 11 avril se trouve être un vendredi de carême.

 

La consécration d’une église, qui correspond à une fête, est célébrée habituellement un dimanche et bien souvent, un jour de fête catholique. Ceci discrédite la thèse du 11 avril ; le carême s’oppose à l’idée de festivité.

 

Or, en France, avant 1564, ( Édit de Roussillon du roi Charles IX) l’année commençait le lundi de Pâques* . Par conséquent, en 1511, l’année commence le lundi 21 avril 1511. Les jours précédents cette date se situaient en 1510.  ( Il n'y a pas de 11 avril en 1511 ! )

Par contre, en 1512, le lundi de Pâques, 1er jour de l’année, se trouve être le 12 avril 1512.

La vieille est donc le dimanche de Pâques 11 avril 1511.

 

En poursuivant dans cette voie, nous constatons que Nicolas de la GRENEE, cité sur l'écriteau, n'était pas évêque d’HEBRON à cette époque. Par contre, l'évêque d'Amiens est au concile de Pise-Milan à ce moment là ! ( Article complet)

 

*suivant les régions.

Commenter cet article