JAC Picardie

Publié le par Sains-patrimoine

Aux lendemains de la guerre ( 1945 – 1950) , un mouvement agricole prend un essor considérable et devient un phénomène qui concerne très rapidement tout le milieu rural.

Jac02La JAC ( Jeunesse agricole catholique ), association dirigée par des aumôniers est alors un mouvement de masse.

 

L’ampleur est telle qu’une JACF ( Jeunesse agricole chrétienne féminine) rassemble les jeunes filles ou femmes de la campagne.

 Jac05 

 

 

Parmi leurs actions, la création des Fêtes de la Terre apporte une dynamique et une image qui perdurera jusqu’aux années 1965.

 

 

Jac01Jac04

 

 

 

En 1945, le monde agricole doit répondre à une évolution économique forte dans un contexte peu adapté. La grande majorité des agriculteurs de cette époque avait arrêté leurs études très jeunes. Enfants d’agriculteurs qui, eux-mêmes, se considéraient comme paysan, ils étaient confronté aux bouleversements de la révolution technique.

formationCentralisée par le diocèse d'Amiens, la JAC apporte une formation sociale, économique et technique à ses adhérents dont l'avenir passe par une modernisation des moyens et des méthodes.

Jac06 

Le tracteur, la moissonneuse, les engrais, les semences, etc. sont au coeur des réflexions.

 

La représentation du métier a basculé. Il est nécessaire que les jeunes s'adaptent.

 

Jac03 

 

Les fêtes de la Terre sont également un vecteur de communication et d'échange.

La mixité homme/femme devance, à ce niveau, les changements qui porteront, quelques années plus tard, les évènements de mai 68.

La JAC : Pour en savoir plus

Commenter cet article